Termes et conditions de Increase-da.com

Increase-da.com est un site web de Xiberr B.V.
Groenstraat 27, 4841 BA Prinsenbeek, PAYS-BAS
088 440 2955

info@xiberr.com
KvK nr: 75289997

 

GÉNÉRALITÉS

Dans les conditions générales, les définitions suivantes s’appliquent :

  • Client : la partie qui donne la commande.
  • Contractant : la partie qui exécute la mission, voir ci-dessus. – Jours ouvrables: tous les jours à l’exception des samedis, dimanches, 1er janvier, Pâques, Ascension, Pentecôte, Noël, les jours qui sont ou seront proclamés par le gouvernement comme jours fériés nationaux et le jour où l’anniversaire de S.M la Reine est officiellement célébré.
  • Jours: 5 jours par semaine maximum.
  • Cession ou accord: le contrat de cession sur la base duquel le contractant s’engage à effectuer des travaux pour le client contre paiement d’honoraires et de frais.

Les dispositions des articles 7: 404 et 7: 407, paragraphe 2, du Code civil néerlandais ne s’appliquent pas.

Les présentes conditions générales s’appliquent à tous les devis, offres, livraisons de services et de biens du contractant ainsi qu’à la formation, au contenu et à l’exécution des accords conclus avec le contractant. Les accords et modifications et / ou ajouts à ces accords et aux présentes conditions générales doivent être confirmés par le contractant.

Les conditions générales supplémentaires et / ou divergentes du client ne lient pas le contractant à moins qu’elles ne soient écrites par le contractant qui ont été acceptées, les conditions générales du contractant restant applicables à tous les autres égards.

Toutes les offres sont sans engagement et sans engagement, sauf indication écrite. Si une clause des présentes conditions générales est détruite ou perd sa validité, cela n’affecte pas la validité des autres clauses.

Le Contractant se réserve le droit de modifier les présentes conditions générales dans leur intégralité ou dans certaines parties ou pour certains articles ou Clients.

 

1 – OFFRES

Toutes les offres, sauf indication contraire expresse, sont considérées comme des offres sans engagement pour une durée maximale de 14 jours.

 

2 – RÉALISATION DU CONTRAT

2.1 Le Contrat est formé par les présentes conditions générales avec la confirmation de commande et est conclu lorsque la confirmation de commande est reçue numériquement par le Contractant.

2.2 L’Accord remplace et remplace toutes les propositions, correspondances, accords ou autres communications antérieurs, faites par écrit ou oralement.

2.3 Le Contrat est conclu pour une durée indéterminée, à moins qu’il ne découle du contenu, de la nature ou de la portée de la Cession accordée qu’il ait été conclu pour une période déterminée.

2.4 Tout accord conclu entre le Client et l’Entrepreneur est pleinement contraignant pour les deux parties, à moins que l’Entrepreneur n’avise le Client par écrit, avec des raisons, dans les 14 jours suivant la conclusion de l’accord, qu’il dissout l’accord

 

3. EXÉCUTION DE LA COMMANDE – COOPÉRATION DU CLIENT

3.1 Le Client doit s’assurer que toutes les données et tous les documents qu’il juge nécessaires à l’exécution correcte et en temps opportun de la Mission sont mis à la disposition du Contractant en temps opportun et sous la forme et de la manière souhaitées par l’Entrepreneur.

3.2 Le Client doit s’assurer que le Contractant est immédiatement informé des faits et circonstances qui peuvent être importants en relation avec la bonne exécution de la mission.

3.3 Sauf indication contraire de la nature de la Mission, le Client est responsable de l’exactitude, de l’exhaustivité et de la fiabilité des données et documents mis à la disposition du Contractant, même s’ils proviennent de tiers ou d’en faire.

3.4 Le Client est tenu d’assurer la continuité, entre autres au moyen de procédures adéquates de sauvegarde, de sécurité et de contrôle des virus.

3.5 À moins que la nature de la mission n’en décide autrement, le client déploiera ou fera déployer le personnel jugé nécessaire par l’entrepreneur afin de permettre à l’entrepreneur d’exécuter les travaux. Si un personnel spécifique est nécessaire, cela sera convenu et enregistré dans la confirmation de commande. Le client doit s’assurer que son personnel possède les compétences et l’expérience nécessaires pour être en mesure d’effectuer le travail.

3.6 Les coûts supplémentaires et les frais supplémentaires résultant du retard dans l’exécution de la Mission, résultant de l’indisponibilité, de la fourniture tardive ou incorrecte des données, documents, installations et / ou personnel demandés sont à la charge du Client.

3.7 Si le client ne remplit pas ses obligations, le contractant est en tout état de cause en droit de suspendre l’exécution du contrat et le contractant a le droit de facturer les coûts encourus en conséquence selon ses tarifs habituels.

 

4. ENTREPRENEUR

4.1 En ce qui concerne les activités prévues, il existe une obligation de faire de son mieux de la part de l’entrepreneur, sauf indication contraire explicite. L’entrepreneur ne peut garantir que le client gagnera plus de clients ou augmentera le chiffre d’affaires du client par le biais de ses activités.

4.2 L’entrepreneur détermine la manière dont et par quel employé ou tiers la mission est effectuée, mais prend en compte les exigences énoncées par le client autant que possible.

4.3 L’entrepreneur peut d’abord exécuter et facturer au client plus de travaux que ceux pour lesquels la mission a été émise, si le client en a donné l’autorisation à l’avance. Toutefois, si le contractant est obligé, en vertu de son devoir de diligence (légal), d’effectuer des travaux supplémentaires, il est en droit de le facturer au client, même si le client n’a pas explicitement donné son consentement préalable pour l’exécution des travaux supplémentaires.

4.4 L’entrepreneur conservera un dossier de travail concernant la mission contenant des copies des documents pertinents, qui est la propriété de l’entrepreneur.

4.5 Le contractant a le droit de faire appel à des tiers dans l’exécution de ses obligations et services et aux fins du contrat.

 

5 – PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET INDUSTRIELLE

5.1 Le Contractant se réserve tous les droits de propriété intellectuelle relatifs aux produits de l’esprit qu’il utilise ou a utilisés et/ou développe et/ou a développés dans le cadre de l’exécution de la Commande, et pour lesquels il détient ou peut faire respecter des droits d’auteur ou d’autres droits de propriété intellectuelle.

5.2 Il est expressément interdit au Client de reproduire, divulguer ou exploiter ces produits, y compris les programmes informatiques, les conceptions de systèmes, les méthodes de travail, les conseils, les contrats (modèles) et autres produits de propriété intellectuelle du Fournisseur, au sens le plus large du terme, avec ou sans l’implication de tiers. La reproduction et/ou la publication et/ou l’exploitation ne sont autorisées qu’après autorisation écrite d’Octrooibureau Novopatent. Le Client a le droit de reproduire les documents écrits pour une utilisation au sein de sa propre organisation, dans la mesure où cela est approprié dans le cadre de la Mission. En cas de résiliation prématurée de la Mission, ce qui précède s’applique mutatis mutandis.

5.3 Le risque de perte ou d’endommagement des marchandises faisant l’objet du Contrat est transféré au Client au moment où elles sont mises à la disposition effective du Client ou d’une personne auxiliaire utilisée par le Client.

5.4 Les droits de propriété intellectuelle, qui découlent d’un contrat de conseil, ne reviendront au Client qu’après que toutes les réclamations de l’Entrepreneur contre le Client auront été payées.

 

6 – HONORAIRE

6.1 Si, après la conclusion du Contrat, mais avant l’exécution de l’intégralité de la Commande, les facteurs déterminants du taux tels que les salaires et/ou les prix changent, M&A sera en droit d’ajuster le taux précédemment convenu en conséquence.

6..2 Les frais de fusions et acquisitions s’entendent hors frais de fusions et acquisitions et hors factures de tiers engagés par M&A.

6.3 Tous les taux s’entendent hors taxe sur le chiffre d’affaires et autres prélèvements qui (peuvent) être imposés par le gouvernement.

6.4 Le contractant a le droit de mettre en œuvre toute modification des niveaux de prix, par exemple par des changements dans les prix de vente de ses fournisseurs, les taux de fret, les taux de change des devises étrangères, les droits d’importation et d’exportation et les prélèvements équivalents, les coûts d’assurance, les coûts salariaux, les charges sociales, les coûts d’emballage, les taxes et autres facteurs déterminants des prix, dans le prix à payer par le donneur d’ordre.

6.5 L’entrepreneur est en droit d’ajuster les prix et les tarifs convenus, après consultation du client et indication de la raison. Le mandant aura le droit de soumettre l’exactitude de la ou des raisons indiquées par la Partie contractante à un comité neutre des différends qui sera proposé par la Partie contractante. Ce comité des différends sera contraignant et concluant à cet égard.

6.6 Pour les accords d’une durée supérieure à un an, les prix et les tarifs peuvent être modifiés chaque année par le Fournisseur.

 

7 – PLAINTES

7.1 Les réclamations relatives au travail effectué et/ou au montant de la facture doivent être portées à la connaissance du Fournisseur par écrit dans les 14 jours ouvrables suivant la date d’envoi des documents ou informations dont le donneur d’ordre se plaint, ou dans les 14 jours ouvrables suivant la découverte du défaut.

7.2 Les réclamations visées au premier alinéa ne suspendent pas l’obligation de paiement du Client. Le donneur d’ordre n’a en aucun cas le droit de reporter ou de refuser le paiement d’autres services fournis par le fournisseur auxquels la plainte ne se rapporte pas sur la base d’une plainte concernant un service particulier.

7.3 En cas de réclamation justifiée, le Client aura le choix entre ajuster les honoraires facturés, rectifier ou réexécuter gratuitement le travail rejeté, ou ne pas exécuter (ou plus) la Mission en tout ou en partie en échange d’une restitution proportionnelle aux honoraires déjà payés par le Client.

 

8 – DÉLAI DE LIVRAISON

8.1 Si le donneur d’ordre doit un paiement anticipé ou est tenu de mettre à disposition des renseignements et/ou du matériel pour l’exécution des travaux, le délai dans lequel les travaux doivent être terminés ne commencera pas tant que le paiement n’aura pas été reçu en totalité par le fournisseur ou que les renseignements et/ou le matériel n’auront pas été mis à la disposition du fournisseur dans leur intégralité.

8.2 Étant donné que la durée de la Mission peut être affectée par toutes sortes de facteurs, tels que la qualité des informations fournies par le Mandant et la coopération fournie, les délais dans lesquels le travail doit être achevé ne seront considérés comme des dates fermes que si cela a été expressément convenu par écrit.

8.3 Sauf s’il a été établi que l’exécution est définitivement impossible, le Contrat ne peut être dissous par le Client en raison d’un non-respect du délai, à moins que le Contractant n’exécute pas non plus le Contrat, ou ne l’exécute pas intégralement, dans un délai raisonnable qui a été notifié au Contractant par écrit après l’expiration du délai de livraison convenu. La dissolution sera alors autorisée conformément à l’article 265 du livre 6 du Code civil néerlandais.

8.4 Le dépassement d’un délai de livraison convenu, pour quelque raison que ce soit, ne donne pas droit au Client à une indemnisation, ni à l’inexécution et/ou à la suspension de ses obligations envers le Contractant. S’il n’est pas prévisible que le délai de livraison soit dépassé, le fournisseur est tenu de le signaler au donneur d’ordre et de la consulter sur les conséquences du dépassement ainsi que sur les progrès futurs. Ceci s’applique en particulier si des modifications intermédiaires ont été apportées ou si le Client a été impliqué dans le projet d’une manière particulière.

 

9 – RESPONSABILITÉ

9.1 L’entrepreneur exécutera son travail au mieux de ses capacités et, par conséquent, du soin que l’on peut attendre de l’entrepreneur. Même si une erreur est commise, l’entrepreneur n’est pas responsable des dommages directs qui en résultent.

9.2 Le contractant ne sera jamais responsable des dommages indirects, y compris les dommages indirects, la perte de profits, la perte d’économies, les dommages dus à la stagnation des affaires, les coûts résultant d’une condamnation en frais juridiques, les intérêts et / ou les dommages de retard, les dommages résultant d’une coopération inadéquate et / ou d’informations du client, et / ou les dommages dus à des informations ou conseils non contraignants fournis par l’entrepreneur, dont le contenu ne fait pas expressément partie de l’accord écrit.

9.3 La limitation de responsabilité prévue aux paragraphes 1 et 2 du présent article est également stipulée au profit des tiers engagés par le Contractant pour l’exécution de la Commande.

 

10 – UTILISATION D’INTERNET

Lors de l’exécution de la Commande, le Donneur d’ordre et le Prestataire pourront communiquer entre eux par courrier électronique à la demande de l’un d’entre eux. Le fournisseur et le donneur d’ordre reconnaissent que l’utilisation du courrier électronique comporte des risques tels que, mais sans s’y limiter, la distorsion, le retard et le virus. Le donneur d’ordre et la partie contractante établissent par la présente qu’ils ne seront pas responsables l’un envers l’autre de toute perte ou dommage pouvant survenir pour l’un ou l’ensemble d’entre eux à la suite de l’utilisation du courrier électronique. En cas de doute quant à l’exactitude de l’e-mail reçu par le donneur d’ordre ou le fournisseur, le contenu de l’e-mail envoyé par l’expéditeur sera déterminant.

 

11 – DATE D’EXPIRATION

Dans la mesure où le Contrat n’en dispose pas autrement, les droits d’action et autres pouvoirs du Client pour quelque raison que ce soit vis-à-vis de la Partie contractante s’éteindront en tout état de cause après l’expiration d’un délai d’un an à compter du moment où un événement se produit où le Client peut exercer ces droits et/ou pouvoirs vis-à-vis de la Partie contractante.

 

12 – DROIT APPLICABLE ET CHOIX DU FOR

12.1 Tous les accords entre le donneur d’ordre et le contractant sont régis par le droit néerlandais.

12.2 En ce qui concerne tous les litiges découlant du présent Contrat, le tribunal du lieu de résidence de l’Entrepreneur sera compétent, à moins qu’un autre tribunal n’ait une compétence légale obligatoire sur la base de la loi.

 

13 – FORCE MAJEURE

13.1 La force majeure s’entend de toute cause conduisant à l’inexécution qui n’est pas due à la secousse du Contractant ni pour son compte. Dans le cas où l’exécution du Contrat est empêchée en raison d’un cas de force majeure, chacune des parties aura le droit de résilier le Contrat en tout ou en partie sans intervention judiciaire, sans que le Contractant ne soit tenu de payer une quelconque indemnité.

13.2 Contrairement à ce qui précède, en cas d’empêchement temporaire à l’exécution du Contrat en raison d’un cas de force majeure, le Contractant est autorisé à suspendre l’exécution des obligations en vertu du Contrat pendant la durée de l’empêchement, Le Client est alors joint pour dissoudre le Contrat, si cela est raisonnable, compte tenu des circonstances de l’affaire, il ne peut être tenu d’attendre la dissolution de l’obstacle (cause de l’obstacle). Une telle dissolution ne donne pas droit au Client à une indemnisation.

 

14 – LITIGES

14.1 Un litige est présent lorsque l’une des parties déclare que tel est le cas.

14.2 Si la médiation de la Commission des litiges n’aboutit pas au règlement du différend, ou si la Commission des litiges n’a pas fait de médiation, le différend sera soumis à la Fondation pour le règlement des différends pour l’automatisation à La Haye. L’avis de cette Fondation est contraignant.